Inscription

Tu souhaites rejoindre le circuit de la Coupe du monde ? Dans ce cas, participe au Grand Prix Migros !

Retour

Tu as envie, plus tard, de faire tes preuves en Coupe du monde ? La première étape vers le succès international pourrait être une participation au Grand Prix Migros. Une concurrente ou un concurrent sur cinq à avoir foulé les marches du podium entre 1998 et 2013 a percé, par la suite, au plus haut niveau de compétition.

Wendy Holdener, Daniel Yule, Beat Feuz, Corinne Suter, Lara Gut-Behrami : tous peuvent non seulement se targuer d’une carrière couronnée de succès au niveau de la Coupe du monde ainsi que lors de grands événements, mais partagent également le point de départ de leur fabuleux parcours. Enfants, ils ont tous participé au Grand Prix Migros – et ce ne sont là qu’une poignée de stars parmi les anciens participants, lesquels recensent une grande partie des meilleurs coureurs de Coupe du monde, anciens et actuels.

Un bilan impressionnant

Leurs exploits sont louables – notamment ceux des hôtes du podium de la plus grande course de ski pour enfants du monde qui ont terminé dans le top 3 lors d’une finale entre 1998 et 2013. Entre 1998 et 2001 encore sous le nom de Grand Prix Caran d’Ache, puis à partir de 2002 sous l’égide du Grand Prix Migros, ces fabuleux spécialistes de ski ont par la suite décroché 302 podiums en Coupe du monde, dont 85 victoires. Les anciens participants au GPM connaissent un fabuleux succès, notamment dans le domaine de la vitesse : ils ont à leur actif 28 victoires en descente et 31 en super G. Lara Gut-Behrami est l’ancienne athlète à avoir gravi un podium du GPM la plus couronnée de succès en termes de podiums en Coupe du monde. Elle en totalise 52 (26 victoires, 12 fois deuxième et 14 fois troisième) !

En outre, un athlète sur cinq qui monte sur le podium de la finale du Grand Prix Migros prend par la suite le départ d’au moins une course de Coupe du monde. Et un vainqueur sur huit du Grand Prix Migros accède au moins une fois à un podium de Coupe du monde ! Au total, 28,5 % des gagnants du GPM participent plus tard à au moins une course de Coupe du monde.

Hôtes d’un événement majeur

En dehors des pistes de la Coupe du monde également, les anciennes stars de demain se sont mutées en stars d’aujourd’hui. Les vainqueurs du Grand Prix Migros ont ainsi remporté un total de 74 médailles individuelles aux Championnats du monde juniors, 21 médailles individuelles aux Championnats du monde alpins et 11 médailles individuelles aux Jeux olympiques. Une de ces médailles revient au spécialiste de skicross, Marc Bischofberger, qui pratiquait également le ski alpin dans son enfance.

La fabuleuse année 2010

Marc Bischofberger n’est pas le seul à s’être tourné plus tard vers une autre discipline de ski. Ainsi, parmi les athlètes à succès de cette époque, on trouve aussi ceux qui sont aujourd’hui présents en Coupe du monde en skicross, saut à ski, ski sur herbe ou freeski – ou qui l’ont été récemment.

L’un d’eux porte un nom célèbre dans l’histoire du Grand Prix Migros : Fabian Bösch. L’actuel spécialiste de freeski avait fêté huit victoires au Grand Prix Migros. Il en a décroché deux en 2010, année où il avait triomphé à la fois en Combirace et en slalom géant. Cette année-là, trois autres jeunes talents du ski avaient célébré une double victoire, lesquels évoluent maintenant en Coupe du monde. Mélanie Meillard avait remporté la course des filles nées en 1998 et son frère Loïc avait triomphé à deux reprises chez les garçons nés en 1996. Un autre doublé a également été réalisé chez les filles nées en 1995 : Jasmina Suter avait alors levé les bras à deux reprises.

Dix ans plus tard, en raison de la propagation rapide du coronavirus, il n’aura pas été possible de répéter cet exploit. Pourra-t-on célébrer cet anniversaire avec un an de retard ? Cela dépend de toi. À partir du mois d’octobre, tu pourras t’inscrire à l’une des courses de qualification.